Tsum valley

Envie de marcher à son rythme, de restreindre son budget, de sortir des sentiers battus ou d’augmenter le challenge physique ? Peu importe la raison : partir pour un trek sans guide au Népal est aujourd’hui parfaitement envisageable. Certains d’entres eux, comme les treks des Annapurnas, sont même particulièrement adaptés à une première expérience en altitude.

Les nuits sont en lodge, ou chez l’habitant. Ce sont des « Teahouse trekking », et voici nos 10 treks préférés.

Si vous décidez de vous lancer dans cette aventure sans aucune expérience du trek en autonomie, on ne vous conseille surtout de ne pas partir à l’arrache !

Pour acquérir les bases du trek en autonomie et garantir que cette aventure soit une inoubliable expérience, nous vous recommandons cette excellente formation.

Sommaire de cet article :

    1. Langtang, Helambu et lacs de Gosaikund
    2. Sanctuaire des Annapurnas
    3. Tour des Annapurnas
    4. Tour du Manaslu
    5. Khopra trek
    6. Trek du camp de base de l’Everest
    7. Dolpo et lac de Phoksumdo
    8. Trek du Mardi Himal
    9. Vallée de Tsum et Ganesh Himal
    10. Trek du Haut Mustang
    11. Bonus : Préparer son trek sans guide au Népal

 

terre de treks1. Langtang, Helambu et lacs de Gosaikund

A 2 heures de Katmandou, le trek de l’Helambu nous plonge immédiatement dans le Népal rural. Entre rizières en terrasses et forêts de rhododendrons, le sentier laisse découvrir les vestiges de monastères du 8e siècle. Territoire profondément bouddhiste, où prédomine l’ethnie Hyolmo, le trek nous emmène sur les traces du Guru Rimpoche. En toile de fond, les panoramas inoubliables sur la chaîne du Langtang Himal.

Il est possible de prolonger le trek de l’Helambu jusqu’aux lacs sacrés de Gosaikund, en passant par le col de Laurebina, à 4645m.

Ce trek sans guide de moyenne altitude peut être réalisé sur toute la période sèche d’octobre à mai, même en hiver.

Trek Gosainkund

Infos pratiques :

  • Jours : 7 jours
  • Altitude max : 3600m, 4645m avec les lacs de Gosaikund (col de Laurebina)
  • Difficulté : Facile
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre à mai
  • Permis : TIMS (2000 NR) + Entrée du parc de Langtang (3390 NR)
  • Accès : bus, en 3h depuis Kathmandou

Jour par jour :

1. Kathmandou – Pati Bhanjyang (bus) – Chipling (2166m) | Marche : 3h Dénivelé : +700m / -200m

2. Chipling – Kutumsang (2470m) | Marche : 5h Dénivelé : +550m / -150m

3. Kutumsang – Magingoth (3200m) | Marche : 4,5h Dénivelé : +750m

4. Magingoth – Thade Pati (3600m) | Marche : 3h Dénivelé : +500m / -100m

5. Thade Pati – Melamchighyang (2550m) | Marche : 3h Dénivelé : -400m

6. Melamchighyang – Tarke Ghyang (3550m) | Marche : 4,5h Dénivelé : -600m / + 1400m

7. Tarke Ghyang – Sermanthang (2693m) | Marche : 3,5h Dénivelé : +100m / – 1000m

Pour les lac de Gosaikund, après Thade Pati :

5. Thade Pati – Phedi (3750m) | Marche : 5h Dénivelé : +1000m / -850m

6. Phedi – col de Laurebina – Laurebina (3900m) | Marche : 6-7h Dénivelé : +1200m / -750m

7. Laurebina – Dunche (2000m) | Marche : 8h Dénivelé : -1900m

terre de treks2. Sanctuaire des Annapurnas

Il y a peu de trek qui combinent autant de qualités : points de vues inoubliables, villages pittoresques, majesté des lieux… Le sanctuaire des Annapurnas est un trek qui nous emporte jusqu’aux camps de base de l’Annapurna I (8091m) et du Macchapuchare (6993m) pour une aventure épique.

Réalisable pendant toute la période sèche (octobre à mai), et à 1h de route de Pokhara en bus, le trek du Sanctuaire des Annapurnas est sans doute le plus beau trek de cette liste. Un trek sans guide qui sait récompenser à la hauteur des efforts, sans aucune contrepartie.

Au delà des arrêts de bus, ce ne sont plus que des sentiers, balisés et parfois pavés, ouvrant sur des panoramas absolument incroyables. Au détour des villages, on peut même s’arrêter dans des sources chaudes, à Jihnu Danda et Landruk

Le plus beau panorama sur les Annapurnas s’observe depuis Poon Hill, à 1h de marche de Ghorepani.

trek annapurnas

Infos pratiques :

  • Jours : 10 jours
  • Altitude max : 4130m (Camp de base de l’Annapurna)
  • Difficulté : Moyenne
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre à mai
  • Permis : TIMS (2000 NR) + ACAP Annapurnas (2000 NR)
  • Accès : bus, en 1h depuis Pokhara

Jour par jour :

1. Pokhara (bus) – Syauli Bazar (1200m) – Ghandruk (1980m) | Marche : 3h Dénivelé : +800m

2. Ghandruk – Sinuwa Hill (2360m) | Marche : 6h Dénivelé : +1350m / -1000m

3. Sinuwa Hill – Deurali (3200m) | Marche : 5h Dénivelé : +110m / – 250m

4. Deurali – Camp de base du Macchapuchare (3700m) | Marche : 2h Dénivelé : +520m

5. Macchapuchare – Annapurna BC (4130m) | Marche : 3h Dénivelé : +400m

6. Annapurna BC – Bamboo (2300m) | Marche : 6,5h Dénivelé : -1940m

7. Bamboo – Chomrong (2170m) | Marche : 4h Dénivelé : +510m / -570m

8. Chomrong – Tadapani (2680m) | Marche : 5h Dénivelé : +1000m / -580m

9. Tadapani – Ghorepani (2860m) | Marche : 5h Dénivelé : +750m / -600m

10. Ghorepani – Poon Hill – Sudame (1340m) | Marche : 6h Dénivelé : +370 / -2000m

terre de treks3. Tour des Annapurnas

Le mythique trek des Annapurnas, sur les traces des premières expéditions de Maurice Herzog pour l’ascension des Annapurnas. De Besi Sahar, on progresse entre les rizières en suivant la vallée de la Marsyangdi. Jour à après jour, on découvre des points de vue sur le Manaslu (8163m), Le Pisang Peak (6091m), la chaîne des Annapurnas (8000m), les Nilgiris (7061m) et le Daulagiri (8167m).

Au fur et à mesure de la traversée des villages tibétains, cette aventure épique prend la consistance d’un parcours initiatique, presque spirituel. On franchit le point culminant de ce trek, le col de Thorung La (5416m), après 10 jours d’ascension, pour retrouver de l’autre côté un paysage lunaire et rejoindre Muktinath, haut lieu du pèlerinage hindou.

Une aventure qui a toutefois perdu un peu de sa superbe par la construction d’une piste que l’on suit en partie sur les premiers et derniers jours.

Le tour des Annapurnas est le trek le plus fréquenté du Népal, et chacun des villages, distant d’environ une heure de marche, possède les infrastructures nécessaire pour accueillir les marcheurs du monde entier.

Il est tout à fait possible de s’affranchir du parcours classique pour quelques jours et d’emprunter quelques variantes :

  1. Pénétrer dans les vallées secrètes de Nar et Phu, interdites d’accès jusqu’en 2002 (permis spécial),
  2. Rejoindre le lac de Tilicho,
  3. Méditer à la grotte de Milarepa,
  4. Prolonger d’une semaine et rejoindre Ghorepani et le camp de base des Annapurnas.

C’est un trek sans guide que nous avons déjà réalisé en autonomie.

Vous trouverez le récit de ce trek ici, et toutes les infos pratiques pour le réaliser ici.

Trek tour des Annapurnas

Passage du col de Thorung La (5416m)

Infos pratiques :

  • Jours : 14 jours
  • Altitude max : 5416m, col de Thorung La
  • Difficulté : Moyenne
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (2000 NR) + ACAP Annapurnas (2000 NR).
  • Accès : bus, en 2h depuis Pokhara ou 6h depuis Katmandou

Jour par jour :

1. Pokhara (bus) – Besi Sahar (760m) – Bahundanda (1310m) | Marche : 4h Dénivelé : +650m

2. Bahundanda – Chamje (1410m) | Marche : 5h Dénivelé : -310m / +420m

3. Chamje – Danagyu (2200m) | Marche : 6h Dénivelé : +810m

4. Danagyu – Chame (2730m) | Marche : 4h Dénivelé : +510m

5. Chame – Pisang (3186m) | Marche : 4h30  Dénivelé : +700m / – 50m

6. Pisang – Manang (3500m) | Marche : 7h Dénivelé : +650m / -150m

7. Acclimatation à Manang (3500m)

8. Manang – Yak Kharka (4100m) | Marche : 4h Dénivelé : +600m

9. Yak Kharka – Thorung Phedi (4500m) | Marche : 3h Dénivelé : +450m

10. Thorung Phedi – Thorung La – Muktinath (3670m) | Marche : 9h Dénivelé : +900 / -1670m

11. Muktinath – Kagbeni (2810m) | Marche : 2h30  Dénivelé : -900m

12. Kagbeni – Marpha (2640m) | Marche : 5h Dénivelé : -170m

13. Marpha – Kalopani (2560m) | Marche : 6-7h Dénivelé : -80m

14. Kalopani – Tatopani (1190m) | Marche : 6h Dénivelé : -1350m

terre de treks4. Tour du Manaslu

Pour un trekkeur solo, le Tour du Manaslu regroupe le meilleur : facilité de logement, paysage fantastique, altitude modérée et authenticité. Depuis quelques années, ce trek autrefois difficile d’accès gagne en popularité. De petites guesthouses se sont installées dans chacun des villages-étapes et permettent de réaliser aujourd’hui ce trek sans guide ni porteur.

Bien moins fréquenté que le tour des Annapurnas, le Tour du Manaslu emprunte un parcours intimiste. Au fil des jours on traverse un Népal authentique et rural, le Népal d’il y a 30 ans.

Le passage de col de Larkya La (5235m) se franchit après 8 jours d’ascension. Il est moins haut et plus accessible physiquement que le col de Thorung La des Annapurnas.

Pour les plus courageux, il est tout à fait possible de prolonger le Tour du Manaslu avec le tour des Annapurnas, en suivant la vallée de la Marsyangdi. Cet itinéraire évite toute la partie inférieure de la vallée, qui est la partie la moins intéressante. Le tour complet du Manaslu et des Annapurnas se complète en une aventure d’une vingtaine de 20 jours.

Manaslu trek

Infos pratiques :

  • Jours : 12 jours
  • Altitude max : 5125m, col de Lyarka La
  • Difficulté : Moyenne
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (70 US$ pour 7 jours puis 10 US$ par jours) + ACAP Manaslu (2000 NR)
  • Accès : bus, en 6h depuis Katmandou, puis 2h de jeep pour Soti Khola

Jour par jour :

1. Sothi Khola (700m) – Maccha Khola (930m) | Marche : 6h Dénivelé : +750m / – 530m

2. Maccha Khola – Jagat(1350m) | Marche : 7h Dénivelé : +650m / -230m

3. Jagat – Deng (1900m) | Marche : 6h Dénivelé : +780m / -230m

4. Deng – Namrung (2590m) | Marche : 6h Dénivelé : +900m / -280m

5. Namrung – Samagaon (3530m) | Marche : 7h Dénivelé : +1150m / -320m

6. Acclimatation à Samagaon  (3530m) | Marche : 6,5h Dénivelé : -1940m

7. Samagaon – Samdo (3850m) | Marche : 3-4h Dénivelé : +320m

8. Samdo – Dharamsala (4460m) | Marche : 4h Dénivelé : +710m / -40m

9. Dharamsala – Lyarka La – Bhimtang (3600m) | Marche : 9-10h Dénivelé : +840m / -1700m

10. Bhimtang – Tilche (2250m) | Marche : 6h Dénivelé : +400m / -1750m

11. Tilche – Tal (1750m) | Marche : 6h Dénivelé : -500m

12. Tal (1750m) – Syange (1050m) – Besi Sahar (jeep) | Marche : 5h Dénivelé : -750m

terre de treks5. Khopra trek

Le dernier né des treks des Annapurnas. Depuis Gandruk, il rejoint la crête de Khopra (3660m) où se dessine les reliefs des Nilgiris, du Dhaulagiri et des Annapurnas.

Un itinéraire hors des sentiers battus encore préservé et authentique qui offre des panoramas sublime sur les géants de l’Himalaya. Des petites étapes, une altitude peu élevée et des villages pittoresques font de ce trek un candidat parfait pour se lancer dans une première aventure. Un trek sans guide, accessible et enchanteur.

Depuis Khopra, il est possible de prolonger ce trek jusqu’au lac Khayer, un lac sacré niché aux pieds des Annapurnas. L’aller – retour prend 2 jours (il y a 2 campements sur le trajet).

Khopra trek

Infos pratiques :

    • Jours : 8 jours
    • Altitude max : 3660m, crête de Khopra ou 4827m (Lac Khayer)
    • Difficulté : Facile
    • Hébergement : Lodge
    • Période favorable : octobre à mai
    • Permis : TIMS (2000 NR) + ACAP Annapurnas (2000 NR)
    • Accès : bus, en 2h depuis Pokhara ou 6h depuis Katmandou

Jour par jour :

1. Pokhara (bus)– Syauli Bazar (1200) – Ghandruk (1980m) | Marche : 3h Dénivelé : +800m

2. Ghandruk – Tadapani (2680m) | Marche : 4h Dénivelé : +790m / -110m

3. Tadapani – Dobato (3440m) | Marche : 5h Dénivelé : +1020m / -210m

4. Dobato – Muldai – Chistibung (3030m) | Marche : 6h Dénivelé : +450m / -770m

5. Chistibung – Khopra (3660m) | Marche : 6h Dénivelé : +1180m / -540m

6. Khopra – Swanta (2200m) | Marche : 5h Dénivelé : +230m / -1650m

7. Swanta – Ghorepani (2900m) | Marche : 4-5h Dénivelé : +790m / -320m

8. Ghorepani – Sudame (1280m) | Marche : 7h Dénivelé : -1620m

Option Lac Khayer (depuis Khopra) :

  • Khopra – Khayer camp (4400m) | Marche : 5h Dénivelé : +750m / -320m
  • Khayer Camp – Lac Khayer (4827m) – Khopra (3660m) | Marche : 7h Dénivelé : +425m / -1667m

 

terre de treks6. Trek du camp de base de l’Everest

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le trek du camp de base peut se faire intégralement en autonomie ! Le trek du toit du monde, aux panoramas les plus grandioses de l’Himalaya, est parfaitement accessible. Et en guise de récompense pour être allez au bout : l’Everest, rien de moins que le plus haut sommet du monde, juste devant vos yeux.

Accessible uniquement à pieds, la région du Khumbu, pays de l’ethnie des Sherpas, est absolument unique au monde. Sur les 11 jours du trek, on ne croise que des yaks et des marcheurs : porteurs, guides, randonneurs, moines, vagabonds.

Pour réaliser ce trek sans guide, une première expérience en altitude n’est pas indispensable, il suffit de bien respecter les temps d’acclimatation et de savoir reconnaître les symptômes du mal de l’altitude.

Il est également possible de construire autour de ce trek tout un tas de variantes :

  • Les lacs de Gokyo, que l’on rejoint par le col de Cho La (5420m) (+3 jours)
  • Les 3 cols (Renjo La, Cho La et Kongma La) pour un gros challenge de 21 jours (+10 jours)
  • Le trek de Jiri à Lukla, pour éviter de prendre l’avion (+8 jours aller, même chose au retour)
  • Rejoindre la vallée du Rolwaling par le col de Tashi Lapsa (5753m), pour les plus aguerris

J’ai réalisé ce trek avec la variante les lacs de Gokyo. Le récit de ce trek est ici, et toutes les infos pour réaliser ce trek sans guide sont ici.

EBC trek

Infos pratiques :

  • Jours : 11 jours
  • Altitude max : 5643m, Kala Pattar
  • Difficulté : Moyen
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre, novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (10 US$) + Sagarmatha National Park Entrance fees (3390 NR)
  • Accès : avion 1h30 Katmandou-Lukla, ou par bus jusqu’à Jiri (6h).

Jour par jour :

1. Katmandou (avion) – Lukla (2840m) – Phakding (2610m) | Marche : 3h Dénivelé : -250m

2. Phakding – Namche Bazaar (3440m) | Marche : 4h Dénivelé : +800m / -30m

3. Acclimatation à Namche Bazaar – AR Khumjung (3870m) | Marche : 3/4h Dénivelé : +550m / -550m

4. Namche Bazaar – Tengboche (3860m) | Marche : 5h Dénivelé : -300m / +760m

5. Tengboche – Dengboche (4450m) | Marche : 4h Dénivelé : +610m

6. Acclimatation à Dengboche | Marche : 3/4h Dénivelé : +400m / -400m

7. Dengboche – Lobuche (4910m) | Marche : 5h Dénivelé : +470m

8. Lobuche – Camp de base (5364m) – Gorak Shep (5190m)| Marche : 7h Dénivelé : +500m / -250m

9. Gorak Shep – Kala Pattar (5643m) – Pheriche (4200m) | Marche : 5h Dénivelé : +450m / -1440m

10. Pheriche – Namche Bazaar (3440m) | Marche : 5h Dénivelé : +530m / -590m

11. Namche Bazaar – Lukla  (2810m)| Marche : 5h Dénivelé : +400m / -910m

terre de treks7. Dolpo et lac de Phoksumdo

Un trek au cœur de la région du Dolpo est une expérience unique. Depuis des siècles, cette région enclavée vis du troc et de ses échanges avec le Tibet voisin. Isolée des vallées du Népal par des barrières rocheuses, cette région n’a été que très récemment ouverte au tourisme.

Les habitants pratiquent encore un nomadisme pastoral, et vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage. La culture tibétaine est très ancrée dans cette région, et le bön, la religion traditionnelle du Tibet, est largement répandue.

Le trek traverse ces villages ancestraux pour rejoindre le lac de Phoksumdo, aux reflets cristallins. Pendant 3 jours, on remonte le cours de la rivière en même temps que l’on remonte le temps. Sur les rivages du lac, le magnifique village de Ringmo semble figé dans une époque disparue.

Il est possible de prolonger l’expérience en suivant le cours de la rivière Tarap jusqu’au village traditionnel de Dho Tarap, puis de rejoindre le lac de Phoksumdo par les cols de Numa La et de Baga La. Réaliser ce trek sans guide de 16 jours nécessite d’être particulièrement aguerri du fait de l’absence de village sur le trajet.

Certaines étapes du trek du lac de Phoksumdo se font en bivouac. Le village de Ringmo dispose d’un hôtel.

Phoksundo dolpo trek

Infos pratiques :

  • Jours : 8 jours pour le lac de Phoksumdo (16 jours pour la boucle Dho Tarap)
  • Altitude max : 3650m, lac de Phoksumdo (5240 Numa La pour Dho Tarap)
  • Difficulté : Moyen
  • Hébergement : Bivouac, Hotel
  • Période favorable : septembre, octobre, novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (10 US$ / semaine) + Shey Phoksumdo Park Entrance fees (3390 NR)
  • Accès : avion pour Nepalgunj (1h30), puis avion pour Juphal (2h)

Jour par jour :

1. Katmandou (avion) – Nepalgunj (avion) Juphal (2475m)

2. Juphal – Chhepka (2650m) | Marche : 6h Dénivelé : -250m / +600m

3. Chhepka – Chunuwar (3170m) | Marche : 6h Dénivelé : +700m / -50m

4. Chunuwar – Ringmo (3650m) | Marche : 3h Dénivelé : -100m / +600m

5. Ringmo – Lac Phiksumdo | Marche : 3h Dénivelé : +100m / -100m

6. Lac Phiksumdo – Chunuwar (3170m) | Marche : 3h Dénivelé : -600m / +100m

7. Chunuwar – Shyanta (3050m) | Marche : 5h Dénivelé : -750m / +100m

8. Shyanta – Juphal | Marche : 5h Dénivelé : -500m / +300m

 

Boucle de Dho Tarap complète :

1. Katmandou (avion) – Nepalgunj (avion) Juphal (2475m)

2. Juphal – Dunai (2110m) | Marche : 3h Dénivelé : -90m / +430m

3. Dunai – Lungdo (2450m) | Marche : 3h Dénivelé : -120m / +450m

4. Lungdo – Camp Lain Odar (3290m) | Marche : 6h Dénivelé : +1230m / -330m

5. Camp Lain Odar- Camp Nawarpani (3620m) | Marche : 3h Dénivelé : +440m / -150m

6. Camp Nawarpani – Lang Khola (3950m) | Marche : 4h Dénivelé : +370m / -70m

7. Lang Khola – Dho Tarap (4100m) | Marche : 3h Dénivelé : +200m / -50m

8. Dho

9. Dho – Shering Gompa (4400m) | Marche : 3h Dénivelé : +300m

10. Shering Gompa – Numa La (5240m) – Camp (4500m) | Marche : 7h Dénivelé : +1000m / – 900m

11. Camp – Baga La (5215m) – Roman (4100m) | Marche : 6h Dénivelé : +700m / – 1100m

12. Roman – Ringmo (3650m) | Marche : 3h Dénivelé : +100m / – 650m

13. Ringmo – Lac Phiksumdo | Marche : 3h Dénivelé : +100m / -100m

14. Lac Phiksumdo – Chunuwar (3170m) | Marche : 3h Dénivelé : -600m / +100m

15. Chunuwar – Shyanta (3050m) | Marche : 5h Dénivelé : -750m / +100m

16. Shyanta – Juphal | Marche : 5h Dénivelé : -500m / +300m

terre de treks8. Trek du Mardi Himal

Dans la région très fréquentée des Annapurnas, il existe encore des sentiers à l’écart des foules. L’ascension jusqu’au camp de base du Mardi Himal fait parti de ceux-là.

Accessible par bus depuis Pokhara, le trek du Mardi Himal traverse les forêts de rhododendron, avant de suivre la crête rocheuse qui amène jusqu’au camp de base du Mardi Himal à 4510m.

Au bout de l’effort, l’incroyable vue du Machapuchare, ou « Fish Tail », sommet sacré et demeure de la déesse Shiva.

Le sentier facile à suivre et les guesthouses présentes tout au long du trajet permettent de réaliser ce trek sans guide.

mardi himal trek

Infos pratiques :

  • Jours : 7 jours
  • Altitude max : 4510m, Mardi Himal Base Camp
  • Difficulté : Moyen
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre, novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (2000 NR) + ACAP Annapurnas (2000 NR)
  • Accès : bus jusq’au Kande, 1h depuis Pokhara

Jour par jour :

1. Pokhara (bus) – Kande – Pittam Deurali (2100m) | Marche : 2/3h Dénivelé : +550m / -150m

2. Pittam Deurali – Forest Camp (2450m) | Marche : 5h Dénivelé : -450m / +800m

3. Forest Camp – Low Camp (2990m) | Marche : 3h Dénivelé : +550m

4. Low Camp – High Camp (3550m) | Marche : 3h Dénivelé : +550m

5. High Camp – Mardi Himal Base Camp (4510m) – AR | Marche : 7h Dénivelé : +950m / – 950m

6. High Camp – Sidhing (1850m) | Marche : 6h Dénivelé : – 1700m

7. Sidhing – Lumre (1200m) | Marche : 3h Dénivelé : – 650m

terre de treks9. Trek de la Vallée de Tsum et Ganesh Himal

La vallée de Tsum fait partie de ces endroits hors du temps, figé dans une époque lointaine et mystique. Décrit comme la vallée sacrée du bonheur par le Guru Rimpoche (Padmasambhava) au 8e siècle, personnage de légende et vénéré comme le second Bouddha, la culture bouddhiste est omniprésente.

Le chemin serpente entre les chortens et mur de moulins à prières, dans une vallée verdoyante et fertile. Les monastères de Lungdang, Rachen, Gonhgye, Dephyudoma transforme cette aventure en un pèlerinage aux confins du monde.

Le trek remonte la vallée de Tsum jusqu’au monastère de Mu (Mu Gompa), et rejoint le Camp de base du Ganesh Himal au bord du glacier.

Chaque village dispose de logements basiques, ce qui permet de réaliser ce trek sans guide ni matériel de bivouac.

Il est possible de cumuler le trek de vallée de Tsum avec le tour du Manaslu, pour une aventure de 21 jours.

Tsum valley trek

Infos pratiques :

  • Jours : 14 jours
  • Altitude max : 4200m, Ganesh Himal Base Camp
  • Difficulté : Moyen
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : octobre, novembre, mars, avril, mai
  • Permis : TIMS (35 US$) + ACAP Manaslu (2000 NR)
  • Accès : bus, en 6h depuis Katmandou, puis 2h de jeep pour Soti Khola

Jour par jour :

1. Soti Khola (700m) – Maccha Khola (930m) | Marche : 6h Dénivelé : +750m / – 530m

2. Maccha Khola – Jagat(1350m) | Marche : 7h Dénivelé : +650m / -230m

3. Jagat – Lokpha (2250m) | Marche : 6h Dénivelé : +890m

4. Lokpha – Chumling (2385m) | Marche : 5h Dénivelé : -310m / +350m

5. Chumling – Chhokang Paro (3190m) | Marche : 6h Dénivelé : -870m / -50m

6. Chhokang – Chhule (3335m) | Marche : 6h Dénivelé : +260m / -30m

7. Chhule – Mu Gompa (3700m) | Marche : 3h Dénivelé : +370m / -50m

8. Mu Gompa – Rachen Gompa (3215m) | Marche : 5h Dénivelé : -480m / +30m

9. Rachen – Domje (2460m) | Marche : 6h Dénivelé : -820m / +70m

9. Domje – Gumba Longdang (3360m) | Marche : 6h Dénivelé : +900m

10. Ganesh Himal Base Camp AR (4200m) | Marche : 6h Dénivelé : +840m / -840m

11. Gumba Longdang – Ripchet (2470m) | Marche : 7h Dénivelé : -900m

12. Ripchet – Philim (1570m) | Marche : 7h Dénivelé : -900m

13. Philim – Khorlabesi (950m) | Marche : 7h Dénivelé : -620m

14. Khorlabesi – Soti Khola (700m) | Marche : 7h Dénivelé : -400m / +150m

terre de treks10. Trek du Haut Mustang

Le trek du Haut Mustang conduit jusqu’à l’ancien Royaume bouddhiste du Mustang, Lo. Son enclavement a longtemps isolé ce district du monde extérieur, qui a ainsi pu conservé intacte sa culture tibétaine ancestrale.

Le trek suit le tracé des anciennes caravanes qui échangeaient le sel du Tibet contre les céréales des vallées fertiles, pour rejoindre la capitale médiévale du Royaume du Mustang, Lo Mantang.

Interdit aux étrangers jusqu’en 1991, le Mustang accueille désormais quelques centaines de marcheurs détenteurs d’un permis spécial.

Préservé de la mousson, le Mustang peut se visiter pendant les mois d’été, pendant lesquels se tiennent les fêtes traditionnelles tibétaines, comme le festival de Tiji, mi-mai. Le climat est aride et la végétation rare.

Une piste a été construite entre Jomsom et Lo Mantang, permettant un développement rapide de la région, mais limitant de fait l’intérêt de ce trek. Depuis Ghami, il est toutefois possible de passer par l’ancien sentier pour rejoindre Lo Mantang, et d’oublier totalement la route pour quelques jours.

Aujourd’hui, il est possible de loger dans tous les villages du Mustang, et donc de réaliser ce trek sans guide et sans aucun matériel de bivouac.

Mustang

Infos pratiques :

  • Jours : 12 jours
  • Altitude max : 4320m, Morang La
  • Difficulté : Moyen
  • Hébergement : Lodge
  • Période favorable : mars à novembre
  • Permis : TIMS (500 US$ pour les 10 premiers jours puis 50 US$ par jour) + ACAP Annapurnas (2000 NR)
  • Accès : Jomsom, depuis Pokhara (1h) ou par bus (8h).

Jour par jour :

1. Katmandou (avion / bus) – Pkhara (avion / bus) – Jomsom (2743m)

2. Jomsom – Kagbeni (2810m) | Marche : 3h Dénivelé : +70m

3. Kagbeni – Chele (3050m) | Marche : 6h Dénivelé : +350m / -100m

4. Chele – Sangboche (3800m) | Marche : 7h Dénivelé : +750m

5. Sangboche – Dhakmar (3820m) | Marche : 6h Dénivelé : +400m / -400m

6. Dakhmar – Lo Mantang (3800m) | Marche : 5h Dénivelé : +300m / -300m

7. Lo Mantang

8. Lo Mantang – Nyaphu & Garphu – Lo Mantang | Marche : 2h Dénivelé : +230m / -230m

9. Lo Mantang – Surkhang (3400m) | Marche : 6h Dénivelé : +250m / -800m

10. Surkhang –  Tange (3350m)| Marche : 6h Dénivelé : +650m / -750m

11. Tange – Chuusang (2980m)| Marche : 8h Dénivelé : +850m / -1200m

12. Chuusang – Jomsom (2743m)| Marche : 5h Dénivelé : -200m

terre de treksPréparer son trek sans guide au Népal

Lorsqu’on s’engage sur un trek sans guide, il est indispensable de soigner sa préparation.

Cette préparation se divise en 4 grandes phases :

  1. Planifier sa période de trek
  2. Réserver (billets d’avion a minima) et estimer son budget global
  3. Etablir sa liste de matériel
  4. Se préparer physiquement

1.Planifier. En fonction du trek envisagé, les périodes favorables seront différentes. La haute saison du trek au Népal concerne 5 mois de l’année : Octobre, novembre, mars, avril et mai. Sur ces 5 mois, tous les treks peuvent être envisagé, mais il y a des risques que certains lodges soient pleins (sur le trek du camp de base de l’Everest par exemple).

2.Réserver. Un billet plancher pour Katmandou (avec escale) tourne au tour des 500€, mais pour ce prix, il faut réserver le billet entre 4 à 6 mois à l’avance.

Dans votre budget, ne sous estimez pas le prix du visa (60 à 100€), du permis de trek (15-500€par trek), de l’ACAP (15-30€), des vols internes éventuels (100€ pour un Katmandou – Pokhara, 300€ pour un Katmandou Lukla) et du matériel.

NB : Pour les vols internes, je vous conseille de les prendre au dernier moment, voire sur place (aéroport local).

3. Matériel. Vous trouverez au Népal tout le matériel de base (copies), ainsi que tous les médicament de consommations courante (strepsil, ibuprofen, antidiarrhéique,…) pour 10 fois moins cher qu’en France. En revanche, il sera difficile voire impossible de trouver des médicaments spécifiques et du matériel de qualité. Si un trek vous emmène dans des guesthouses au delà de 5000m d’altitude, prévoyez de quoi résister à une température de -10°C. Plus bas, un matériel de randonnée suffira.

4. Se préparer physiquement. Un trek de 10 jours ou plus requiert un minimum de préparation physique : marche lestée, renforcement musculaire, cardio. Attention à ne pas être trop entraîné, car une trop bonne forme physique accentue le risque de mal de l’altitude. Décelez les fragilités articulaires (genoux par exemple) et renforcez-les avec des exercices ciblés. Sur place, vous n’aurez pas le droit de flancher, alors autant prévenir du mieux que vous pouvez.

Le facteur clé du réussite d’un trek sans guide au Népal est l’anticipation, et c’est avec l’expérience que l’on apprend à mieux anticiper. Si vous vous sentez à la hauteur de cette expérience, mais qu’il vous manque quelques connaissances pour oser l’aventure, je vous conseille d’envisager sérieusement cette formation.

N’hésitez pas à partager votre expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur cette page, sur le compte instagram ou facebook

terre de treks

On reste en contact !

abonne-toi

 

Cet article sur le Népal vous a plu ? Partagez-le !
Il aidera sans doute un ami voyageur à compléter son aventure !

0 117