Perdue au milieu des paysages arides, lunaires et désolés de l’Altiplano, à l’ombre de ses trois volcans protecteurs, Arequipa, la Blanca Cuidad, est une ville animée, ensoleillée et agréable, qui mérite qu’on y consacre quelques jours rien qu’à elle.

Arequipa, Calle Palacia Viejo

Calle Palacia Viejo. Un air de Cuba


Se perdre au sein du Monasterio de Santa Catalina


Absolument incontournable, le Monasterio de Santa Catalina est sans doute le lieu le plus insolite et un des plus remarquable du Pérou. Véritable ville dans la ville, on vagabonde, on s’égare au travers d’un dédale de ruelles, de placettes, de cloîtres, dans ce lieu figé dans le temps, empli de mysticisme. De pièces en pièces aux couleurs vives, admirablement restaurées, on s’étonne de ces dames de hautes naissances qui menaient, au sein du couvent, une vie de débauche totalement isolée du monde extérieur, puis une vie d’ecclésiastique, par la suppression de leurs privilèges. Leur présence est par endroit tellement forte qu’on pourrait croire le site hanté. Glaçant !

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Cloître du noviciat, Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Cellules, Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Calle de Grenada, et vue sur le Chachani (6075m), Monasterio de Santa Catalina

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa


Prendre un cours de cuisine


Capitale de la gastronomie péruvienne, dont les restaurants traditionnels, les picanterias, ont été élevés au rang de patrimoine culturel, Arequipa est LA ville où prendre un cours de cuisine. La Casa de Abuelo, dans le centre historique, propose, sur environ 4h, une découverte des produits locaux au marché San Camillo, puis la préparation d’un plat traditionnel (lomo saltado) et d’un plat plus typique (causa), et la réalisation du pisco sour, cocktail national. Cadre agréable, gens adorables, une bonne expérience.

Lomo saltado, Arequipa

Il est pas beau mon lomo saltado ?


Déjeuner dans une Picanteria


Et pourquoi pas dans la meilleure Picanteria d’Arequipa, la Nueva Palomino, dans le quartier de Yanahuara ! Restaurant typique d’Arequipa, les picanterias, qui ne sont plus aussi picante qu’autrefois, propose des plats typiques et exclusifs d’Arequipa : rocoto relleno (piment farci), chupe de camarones (soupe de crevette), adobo (viande marinée), chicharron de chancho (porc frit) et en dessert la mythique queso helado (glace au fromage). Un Très Bon pour la Palomino !

Yanahuara, Arequipa

Ruelle du quartier de Yanahuara

Queso Helado, Arequipa

La Queso Helado du Nuevo Palomino, miam ! (Pas si pire franchement)


Prendre un verre sur un balcon de la Plaza de Armas


La colossale cathédrale d’Arequipa, d’un blanc immaculé, domine la superbe Plaza de Armas, sans doute la plus belle du Pérou. Tout autour, restaurants et cafés, répartis sur les balcons, offrent une vue imprenable sur la place.

Plaza de Armas, Arequipa

Plaza de Armas, Arequipa


Découvrir les casas coloniales


Au détour des ruelles du centre historique se découvre d’anciennes demeures coloniales et églises baroques en sillar, un tuf volcanique blanc et fenêtres au bois scultés. Merveilleusement conservées, parfois investies par des banques, universités ou écoles, ces casas représentent les reliquats historiques de l’Arequipa colonial espagnol, et donne ce cachet si particulier à la ville.

Casa Tristan Del Pozo, Arequipa

Casa Tristan Del Pozo, Arequipa

Quelques adresses

Où manger :

Où dormir :

0 263