Cet article est un billet d’humeur. Toutes les infos pour un voyage en Patagonie se trouve ici : 9 conseils essentiels pour un voyage en Patagonie – Terre de Treks.


Pas de lave en fusion, d’étendues de terres brûlées ou d’incendies ravageurs. Et pourtant, nous sommes bien en Terre de Feu. En réalité, le paysage est même parfaitement identique à la Patagonie continentale : larges steppes, collines verdoyantes et forêt de ñire entre les montagnes enneigées et la mer d’un bleu profond. Et Ushuaia.

Ushuaia, la ville de la fin du monde. Pas celle des gels douches, ni de Nicolas Hulot non, Ushuaia la cuidad del fin del mundo. Plus au Sud, il y a cependant Puerto Williams, de l’autre côté du Beagle Channel, sur l’île Navarine au Chili, mais en Argentine, on n’y fait guère attention. Car à Ushuaia, la « fin del mundo » est un fabuleux argument marketing. Savourer les chocolats del fin del mundo, déguster la bière del fin del mundo ou dormir à l’hôtel del fin del mundo reste finalement peu original mais vendeur. On se gardera bien de prostester, car repartir avec son petit tampon « Ushuaia, la cuidad del fin del Mundo » sur son passeport fait toujours son petit effet.

« Ushuaia c’est moche et il n’y a rien à y faire », ai-je entendu dire. Franchement, je ne suis pas de cet avis. Certes la rue principale sature de restaurants, cafés et boutiques de souvenirs en tout genre, mais c’est agréable et vivant, à défaut d’être authentique. Le centre est bétonné, mais au delà on trouve les petits maisons en bois peint, typique du sud de la Patagonie. Surplombant la ville, le petit glacier Martial ajoute la touche montagne à cette ville de bord de mer, calme et tranquille. Car Ushuaia, avant d’être une ville touristique, est une ville portuaire, et accessoirement une station de sport d’hiver. Et le temps est si imprévisible qu’il neige, même en été.

Mais si la Patagonie se termine en Terre de Feu, la vraie aventure ne démarre vraiment qu’à Ushuaia, point d’embarquement des croisières pour le continent glacé, l’Antarctique. Mais ce voyage sera pour une autre fois.

Le glacier Martial, Ushuaia

Le glacier Martial, au dessus d’Ushuaia

Picadas de los Hacheros, forêt d'Ushuaia

Picadas de los Hacheros. Pendant la première moitié de XXe siècle, Ushuaia existait surtout par sa prison qui abritait les criminels les plus dangereux. Leur principale occupation constituait à couper du bois dans la forêt environnante. Les troncs visibles ici sont des vestiges de cette époque

Ushuaia, depuis la piste Wallner

Ushuaia, depuis la piste Wallner, ou pista del andino. En hiver, c’est une piste de ski

baie d'Ushuaia

Un bateau échoué dans la baie d’Ushuaia

0 602